Mémoire de fin d’étude : Prise en charge ostéopathique des hernies discales chez le chien

mains sur dos de chien

Mon mémoire de fin d’étude en Ostéopathie Animale porte sur la prise en charge ostéopathique des chiens atteints de hernie discale. Il a été soutenu publiquement devant un jury de 6 personnes le 12 septembre 2018.

mains sur chien

Les hernies discales sont assez fréquentes chez les chiens, notamment chez les Teckels, les Bouledogues français, les Caniches, et autres races à dos long. Il s’agit d’une pathologie très douloureuse et handicapante pour le chien car elle impacte la conduction des influx nerveux par la moelle épinière.
Les traitements actuels des hernies discales sont d’ordre médicamenteux et chirurgicaux selon l’importance des symptômes. Si le chien ne présente que des signes d’inconfort ou de douleur, il est alors traité avec des anti-inflammatoires et du repos. En cas de signe de paralysie, une intervention chirurgicale sera pratiquée pour retirer le matériel discal qui comprime la moelle, mais cela ne garantit pas toujours le retour des fonctions en lien avec l’étage vertébral touché surtout si la moelle épinière est lésée. Il est, de plus, impossible de réopérer un étage vertébral préalablement traité par chirurgie en cas de récidive. Or les récidives sont assez fréquentes.

Mais qu’est-ce qu’une hernie discale?

La hernie discale correspond à la protrusion ou l’extrusion de fragments de noyaux pulpeux à travers l’anneau fibreux entraînant une compression de la moelle épinière.
L’extrusion du matériel discal se fait généralement de manière spontanée, sans événement traumatique majeur, mais plutôt suite à un traumatisme fonctionnel répété.

schéma ddes hernies discales
Disque intervertébral sain (à gauche), hernie discale protrusive (au centre) et hernie discale extrusive (à droite)

Les hernies discales sont souvent localisées au niveau de la colonne cervicale, de la région thoraco-lombaire ou de la région lombo-sacrée. Environ 80 % des extrusions ou
protrusions thoraco-lombaires se situent entre T10 et L3, ce qui est probablement dû au fait que cette partie de la colonne vertébrale est plus sollicitée lors du mouvement.
Les races dites chondrodystrophiques (Teckel, Caniche, Cocker, Bouledogue Français, etc
…) sont prédisposées à la hernie discale.

L’étude de l’étiologie (ou origine) de la hernie discale montre qu’il s’agit d’une dégénérescence du disque intervertébral. Celui-ci étant mal nourri par manque de mouvement ou en raison d’un mauvais mouvement.

Et l’ostéopathie dans tout ça?

Les hernies discales résultant d’un déséquilibre des forces de tension au niveau de la colonne vertébrale, cela suggère une corrélation entre lésion ostéopathique et hernie discale. Et dans ce cas, l’ostéopathie peut être proposée comme complément ou comme alternative aux traitements actuels, soit suite à un traitement allopathique n’ayant pas suffit à faire disparaître tous les symptômes, soit en traitement de première intention.

mains sur dos de chien

Retrouvez ici ma note de synthèse présentée lors de la soutenance.

Pour avoir une version complète de mon mémoire, n’hésitez pas à me contacter.