Et si la santé de nos chiens et chats passait aussi par leur alimentation ?

chat croquettes

Les maladies associées à l’alimentation des animaux ne sont pas sans ressembler étrangement à celles des humains. Leur fréquence démontre très bien qu’il est loin d’être facile de nourrir artificiellement un animal et de le garder en bonne santé.

Un vétérinaire en colère – Essai sur la condition animale du Dr Charles DANTEN

Évolution de l’alimentation animale

Notre façon de nourrir nos compagnons à évoluée en même temps que notre rythme de vie, à tel point que nous en avons presque oublié que le chien comme le chat sont avant tout des carnivores fait pour manger de la viande.

Le mode de nourrissage à la viande crue aujourd’hui perçu comme novateur pour certains est en fait originel et commun à tous les carnivores depuis la nuit des temps.

La nourriture industrielle (pâtées et croquettes) a vu son avènement dans les 1960 lorsque les manufacturiers ont repris 80% du monopole en matière de nourrissage des animaux, et les produits prêts à l’emploi sont devenus la référence en matière d’alimentation animale.

aliments chien

Par les rythmes de vie effrénés menés actuellement, les consommateurs demandent des produits équilibrés et prêts à l’emploi afin de faciliter le nourrissage de leurs animaux de compagnie, sans pour autant s’inquiéter outre mesure du mode de fabrication, des besoins réels des chiens et chats ni même de la composition de ces produits prêts à l’emploi.

Le système digestif de nos chiens et chats n’a pourtant pas évolué pour être capable d’assimiler correctement des sous-produits d’origine animale (c’est à dire les plumes, griffes, et autres déchets de l’industrie alimentaire) de piètre qualité, additionné de céréales et cuits à très haute température.
Le goût de ces aliments industriels n’est alors plus donné que par l’ajout d’arômes artificiels, dont le sucre, de conservateurs et autres additifs.

Une consommation excessive de protéines animales, souvent de mauvaise qualité, contenues dans les plats préparés ou aliments industriels, peut soumettre le métabolisme à un stress constant. le foie est surchargé, et on arrive à une stagnation des toxines, qui sont expulsées à travers la peau sous forme d’eczéma ou qui ont une action dégénérative sur d’autres organes.

Le manuel complet de la santé du chien et du chat du Dr Jutta ZIEGLER

Une meilleure alimentation pour une meilleure santé

Pour connaitre les causes d’une maladie, il faudrait également prendre en considération l’environnement et, surtout, les poisons environnementaux.

Le manuel complet de la santé du chien et du chat du Dr Jutta ZIEGLER

Une mauvaise alimentation conduit à l’apparition :
– de troubles du système digestif (diarrhée, augmentation des parasitoses (vers), flatulences),
– d’allergies alimentaires,
– d’intoxications par des produits chimiques (souvent insidieuses),
– de problèmes glandulaires,
– problèmes de peau (eczéma, pellicules, poils ternes, …)
– d’otites,
– de maladies urinaires (cystites),
– d’obésité,
– de problèmes de l’appareil masticatoire et de maladies des dents.

Contrairement à certaines croyance, les chiens et chats ne sont pas des omnivores mais bien des carnivores. Nos chiens, chats et furets ont conservés malgré la domestication le même système digestif que leurs cousins sauvages.
Or, dans la majorité des aliments industriels proposés aux animaux de compagnie l’ingrédient principal est les céréales, peu digestes pour des carnivores. C’est pourquoi la meilleure source de nutriments pour nos carnivores domestiques reste la viande fournie dans une alimentation crue biologiquement appropriée (BARF, Raw, Whole Prey model).

Par ailleurs, quasiment toutes les vitamines sont détruites lors de la fabrication de la nourriture industrielle pour chiens et chats, et la plupart des vitamines artificielles ajoutées sont fabriquées à partir de bactéries génétiquement modifiées. Leur biodisponibilité et leurs qualités s’en trouvent considérablement réduites. Tandis que la viande fraiche et autres produits naturels possèdent une plus grande disponibilité biologique (de 60 à 90%) et sont de la meilleure qualité possible.

Et pour ceux qui ne pourraient pas, pour diverses raisons, nourrir leur carnivore domestique avec de la viande, choisissez avec grand soin les produits que vous sélectionnez. Ne vous fiez pas au marketing et autre publicités. Un aliment de qualité ne doit contenir ni additif, ni céréale, et être composé de viande de qualité (pas de sous-produits).

Un animal bien nourri sera plus joyeux, plus vif, avec un poil brillant, une belle longévité, et bien moins de pathologies !

Sources :

  • Charles DANTEN, Un vétérinaire en colère – Essai sur la condition animale
  • Dr Jutta ZIEGLER, Le manuel complet de la santé du chien et du chat
  • Dr Jutta ZIEGLER, Toxic croquettes
  • Sylvia KRAMER, avec la collaboration de Alain FALQUES, Stop! à la malbouffe croquettes de nos chiens et chats
  • Intervention à l’EFOA du Dr Hervé JEAMBOURQUIN, vétérinaire naturopathe à Ville-d’avray (91)

Liens externes :

  • BARF-ASSO, association visant à promouvoir l’alimentation naturelle des carnivores domestiques
  • Tribu carnivore, informations sur l’alimentation naturelle pour les animaux de compagnie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s